Résumé de match : COUPE DE LA LIGUE // CHARTRES - CESSON

Chartres – Cesson / 23-29 – Des détails qui font la différence

Longtemps à la bagarre, le CMHB28 s’est finalement incliné sur le score de 29 à 23 face à Cesson. Un score qui illustre à la fois les points négatifs et les points positifs à retenir de ce premier match officiel.

Dans cette opposition face à Cesson, l’entame du match était primordiale. Et les Chartrains ont connu un début de rencontre en demi-teinte. En effet, tandis que dans sa zone, le nouveau venu, Ricardo Candeias excellé, ses coéquipiers manquaient d’application sur certaines phases offensives (11’, 3-3 puis 7-7 a la 22’). Cesson profitait des moindres approximations euréliennes et prenait trois longueurs d’avance avant la pause (25’, 8-11).

Des artilleurs en délicatesse

Alors que le jeune Allan Villeminot portait les siens, du côté Chartrains les difficultés en attaque illustraient une timidité des arrières. Edin Basic jouait son rôle de patron, mais les bras des nouveaux venues n’étaient pas suffisamment efficace pour mettre en danger les visiteurs. En l’absence de Robin Molinié, blessé et logiquement ménagé, la force de frappe chartraine se trouvait réduite (MT, 10-13).

Malgré cela, le CMHB28 tenait bon au retour des vestiaires. Les locaux renversaient la vapeur en infligeant un 5-1 aux Bretons (39’, 15-14). Tout semblait alors relancé. Remi Feutrier réalisait une première convaincante sur son aile pendant que Villeminot poursuivait sa démonstration. C’est d’ailleurs sur deux réalisations de ce dernier que la tension montait et que le match basculait un peu plus du côté cessonnais.

Une fin de match à sens unique

Sur un jet de 7m tout d’abord, Grahovac recevait le ballon sur le visage avant que le buteur breton ne récupère le ballon pour marquer en deux temps (46’, 18-19). Puis, quelques instants plus tard, Qerimi se mettait en évidence en gênant plus ou moins volontairement, sous les yeux du délégué, la rentrée du portier bosnien. Le but vide s’offrait dès lors à A. Villeminot qui donnait trois unités d’avance à son équipe (52’, 20-23). Le CMHB28 éprouvait de nouveau des difficultés offensives et manquait d’agressivité. Les Irréductibles Cessonnais s’échappaient définitivement à la marque (55’, 20-25 puis 21-28 à la 58’).

Comme lors des matches de préparation, Chartres a flanché dans les dix dernières minutes, par un manque de constance auquel est venu s’ajoutait de l’agacement. L’expérience et la solidité de Cesson ont ainsi triomphé. Le CMHB28 a dorénavant le regard tourné vers le championnat de Proligue et son déplacement à Sélestat avec un sentiment mitigé mais optimiste.

L’anecdote :

Passé par les catégories jeunes de Mainvilliers et par le pôle espoir de Chartres, Paul Serinet, numéro 28 sur le dos, faisait, lors de ce match de Coupe de la ligue, son retour à la Halle Jean Cochet. Un retour qu’il a pu savourer sur le terrain durant quelques instants en toute fin de rencontre. Un cadeau fait par son coach Yérime Sylla dont il a profité pleinement avec appétence (voir ci-dessous).

Réactions :

Jérémy Roussel (Entraîneur du CMHB28) : « Nous avons eu de la difficulté à garder de la constance déjà dans l’agressivité sur l’ensemble du match même si on a plutôt bien défendu. Il y a des moments où on va prendre 3-4 buts de suite, où on baisse de régime au niveau de l’intensité. Et ensuite, les rotations n’apportent pas suffisamment, mais ça va venir. Sur les postes d’arrières, on a été en difficulté ce soir, notamment au niveau du shoot, mais les arrières seront meilleurs à l’avenir. On n’est pas encore tout à fait au point, on va continuer à travailler. »

 

Edin Basic (Demi-centre du CMHB28) : « J’espère bien qu’on a vu aujourd’hui qu’il nous manque un peu d’agressivité en défense et qu’on gâche aussi certains tirs assez faciles. On n’est vraiment pas si loin du niveau D1. Il nous manque de la constance, mais on est sur la bonne voie et on arrive ! Sur ses grands débuts : Déjà si on perd c’est que ça ne s’est pas bien passé. J’espère bien que l’on va continuer sur cette voie et qu’on va avancer sur chaque match. »

Paul Serinet (Arrière du CRMHB) : « Ça fait plaisir ! La dernière fois que je suis venu, c’était du parquet, donc ça fait un bail. Franchement que du plaisir, j’ai pu jouer un petit peu même si j’aurais aimé jouer un peu plus. Sur la suite de sa saison : Gratter un peu de temps de jeu, gratter la confiance du coach, jouer le plus possible et prouver ! »

La Fiche :

Cesson-Renne Métropole HB bat Chartres Métropole HB28

Score final : 23–29 (MT 10-13)

Chartres

Candeias (9 arrêts sur 28 tirs dt 0/2 pen), Grahovac (1 arrêt sur 8 tirs dt 1/2 pen) - De la Salud (0/1), N’Diaye (1/1), Feutrier (4/4), Molinié, Kieffer (1/2), Kudinov (1/4), Baart (1/3), Baptista (1/3), Detrez (2/2), Basic (8/15 dt 3/5 pen), Cham (1/1), Benezit (1/3), Roche, Magalhaes (2/8).

Cesson-Rennes

Lettens (5 arrêts sur 18 tirs dt 0/2, 1 but), Bonnefoi (9 arrêts sur 17 tirs dt 1/2 pen, 1 but) - Derbier (1/2), Bolaers (1/4), Helgason, Dupont-Marion, Hochet (0/3), Kamtchop (1/3), Le Boulaire (6/6), Ooms, Villeminot (10/13 dt 2/3 pen), Serinet, Gudmundson (0/2), Qerimi (3/5), Dore (4/4), Guillo (1/2).

Corentin Lochon, journaliste du CMHB28